insouciants et joyeux

insouciants et joyeux.

Chères lectrices, chers lecteurs,
et vous qui par hasard tombez sur ces pages,

Tout va de plus mal en plumeau !… même un avion jouant gentiment à la guerre avec son collègue, s'aplatit contre la montagne dérangeant bouquetins et marmottes, ours et loups, gypaètes barbus (tiens, tiens ?) et autres oiseaux peut-être avalés par les turbines, on saura.

On sait tout !… l'espionnage universel révèle même ce qu'on savait déjà – que les centrales nous pètent à la gueule, que la bouffe industrielle nous empoisonne, que les grandes banques nous trichent le prix de l'argent (fallait y penser), que croisiéristes et immigrés se noient, que les massacres continuent, que les transports sont saturés, que le travail coûte trop cher (ah bon ?), que le chômage coûte trop cher, que la santé coûte trop cher, que la vie coûte trop cher et la mort aussi.

Les enfants ont-ils "droit" à l'insouciance ?… faudra que j'en parle à mon psy, que j'interroge les gens de l'Institut voisin qui s'en préoccupent (IUKB, Droits de l'enfant), que j'étudie les pédagogies dont jouissent les jeunes amis de ma connaissance… en attendant d'en savoir plus, travaux pratiques à la Pitrerie !

Cet été donc, on disposait d'une semaine ensemble pour monter un petit spectacle, avec plein d'idées et d'envies des sept enfants, plus quelques "grands", sur le thème inquiétant du Château Hanté.


Cabaret en chantier chanté, le résultat vous est désormais accessible sous http://www.pitrerie.ch/archives/videos/le-chateau-hante/, vidéo de 17 minutes sans reprise ni autre coupure qu'un très bref entr'acte, bien utile à reprendre nos souffles.

Insouciant et joyeux, le Théâtre on fait quoi qu'on peut avec quoi qu'on a poursuivra son humble carrière, on l'espère, après cette première tentative un peu hâtive – cinq demi-jours pour travailler !… mais toutes et tous n'ont qu'une envie : continuer !

À suivre, donc !… bien cordialement,

Guy Michaud, fondateur

Domaine la Pitrerie aux Mayens-de-Sion, le 26 octobre 2013.